samedi 17 juillet 2010

Cases contemporaines


Inspiré de la forme d'un village kanak par l'architecte gênois Renzo Piano, le centre culturel Jean-Marie Tjibaou a été inauguré en 1998 et a intégré la liste des monuments historiques classés en 2003.
Il propose toute l'année des expositions permanentes et temporaires, des projections, conférences et spectacles.






L'arbuste rouge est une cordyline. Dans un jardin kanak elle symbolise la vie et la pérennité. Près d'une maison elle marque l'entrée, une barrière que l'on respecte.


Fleur de nénuphar sur le parcours kanak du centre J-M Tjibaou.
Le parcours végétal a été conçu de façon didactique et initiatique, pour faire connaître les plantes symboliques de la culture kanak qui est proche de la nature. Il conduit à l'aire coutumière.




Pour un complément d'infos, voir aussi l'article "cases mélanésiennes".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire