samedi 31 juillet 2010

Rochers noirs à Hienghène


Sur la côte Est, avec les rochers noirs qui se dressent, impressionnants, et la végétation tropicale en raison des précipitations abondantes sur ce versant de la chaîne centrale, Hienghène est un lieu spectaculaire, très touristique. L'hôtel "Koulnoué-Village", aussi connu sous le nom de "Club Med de Hienghène" est la plus luxueuse des structures d'accueil.
Jusqu'à son assassinat en 1989 à Ouvéa, Jean-Marie Tjibaou était le maire de cette ville réputée aussi pour son spot de plongée, un des plus beaux de l'île. Le trajet en bateau, pour rejoindre les sites de plongée, permet de jouir d'une vue magnifique sur la côte verte.
Ici, la majorité des habitants réside dans des tribus et vit de pêche, chasse, cultures vivrières et de tourisme (l'accueil en tribu, le "bed and breakfast" local, a été encouragé).
Outre le français, les langues vernaculaires sont ici le fwaî, nemi, djawé et pidjé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire