samedi 17 juillet 2010

Saignées minières dans la montagne


L'exploitation du nickel, surnommé l'or vert, a commencé en 1863, quand Jules Garnier, jeune ingénieur français, y a découvert ce minerai.
Elle a pour conséquences écologiques la destruction du couvert végétal, la mutilation des montagnes, une forte érosion (aggravée par une pluviométrie atteignant 3 mètres d'eau par an dans le Sud du Pays), et la pollution des sources, des rivières et du lagon.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire