samedi 31 juillet 2010

Case mélanésienne


Le toit de la case ronde traditionnelle mélanésienne est fabriqué à partir de matériaux végétaux puisés dans la réserve forestière environnante:
herbe (paille), feuilles de cocotier ou de pandanus, peaux de niaouli.
La société kanak (ci-dessus un gros plan de feuille de taro dont il existe plusieurs variétés) pratique l'horticulture et les jardins sont généralement très fleuris.
341 tribus sont réparties sur l’archipel, à travers 33 communes. 28 langues et 11 dialectes sont parlés dans le pays.



Pour un complément d'infos, voir aussi l'article "cases contemporaines".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire