dimanche 31 juillet 2011

Chercher la petite bête

Si dans un but quelconque vous avez envie de vous enrhumer, et bien je vous conseille la sortie nature sur le platier côtier Ricaudy en tee-shirt sans manche un jour de petit vent frais; c'est ce que j'ai fait ce matin. Jérôme aussi, mais lui s'est montré prévoyant, il avait pris son vieux sweat.
Vous resterez les pieds dans l'eau pendant trois heures, aurez la chair de poule ("piloérection" en langage savant) tout ce temps et rentrerez chez vous transis, les orteils gelés: résultat garanti! J'exagère à peine. Le sens latin du mot "rheuma" n'était-il pas "flux de la mer"?...
Organisée par le CIE (Centre d'information à l'environnement), la sortie sur le récif Ricaudy (côte blanche à Nouméa) propose de sensibiliser le public à la biodiversité marine et à l'environnement en découvrant les espèces qui vivent dans le platier frangeant.
A marée basse (à une hauteur d’eau inférieure à 45cm, soit à mi-mollet) nous avons arpenté la zone avec un animateur bien sympathique afin de mieux connaître les habitants du platier.
Nous avons fouillé parmi les herbes, algues, coraux et éponges, en nous efforçant tous de perturber le moins possible cet écosystème fragile.
Et qu'est-ce que nous avons pu observer? Des cônes, des limes, des oursins, des synaptes, des petites crevettes, des squilles, des holothuries, de minuscules poissons clowns cachés dans des anémones, des étoiles de mer bleues, etc, etc.
Le mois de juillet appartient à la période de grand marnage, aussi, autour de nous, plusieurs personnes (majoritairement des femmes) pratiquaient une pêche récréative à pied, un mélange de promenade et de pêche. Seau dans une main, couteau ou râteau-griffe dans l'autre, elles grattaient et tripatouillaient pour le plaisir et la consommation.
Il faut savoir que par le piétinement, cette pêche est responsable d'une dégradation des coraux branchus.
Et qu'environ 5 tonnes de coquillages (palourdes, grisettes, etc.) sont prélevées annuellement par ce type de pêche qui paraît pourtant bien anodine.
En conclusion, la sortie a été très instructive mais un peu réfrigérante...

3 commentaires:

  1. Bonjour,

    Je suis journaliste et travaille pour RTL (la radio Française).

    Nous préparons plusieurs émissions "RTL autour du monde" dont une sur Nouméa jeudi prochain et sommes à la recherche d'expatriés qui seraient d'accord pour témoigner leur expérience pendant l'émission (par téléphone).

    Je vous précise que l'interview ne dure que quelques minutes. Ce que nous souhaitons surtout c'est obtenir des témoignages des ressentis sur cette ville, les quartiers que les expatriés aiment fréquenter, en quoi la vie leur plait plus ici qu'en France...

    Si vous êtes intéressé pour partager votre expérience avec nos auditeurs et notre équipe vous pouvez me contacter par email à cette adresse: marie.genet@ext-radio.fr ou par téléphone au 06.40.12.08.54


    Je vous remercie vivement

    Bien cordialement

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour! Vous avez un site intéressant. C'est agréable à visiter ici.

    RépondreSupprimer
  3. Merci! C'est agréable aussi de lire des commentaires encourageants...

    RépondreSupprimer