lundi 28 mars 2011

Le long des cours d'eau

On pourrait croire en lisant le texte à la fois impersonnel, informatif et laudatif qui suit, que je suis chargée de la promotion du tourisme à la province sud; mais il n'en est rien. Juste une humeur qui n'était pour une fois pas versée vers le papoti papota narratif et digressif...



A ¾ d'heure en voiture de Nouméa se trouve le parc de la rivière bleue, sur un site autrefois exploité pour le bois et les minerais.
Créé en 1980, celui-ci s'étend sur près de 9045 hectares et propose de nombreux chemins de randonnées pédestres ainsi que des pistes pour VTT à travers le maquis minier, la forêt sèche et la forêt humide.
Cet espace naturel a beaucoup d'attraits avec la terre rouge, les ponts en bois, les cascades, les trous d'eau, les anciens sentiers muletiers et les forêts (kaoris, de houps et d'araucarias)…
Et du haut des massifs, les points de vue sur les deux vallées, le lac de Yaté, la rivière bleue, la rivière blanche et ses marais sont vraiment superbes.
Les nuits de pleine lune, des excursions en kayak au cœur de la forêt noyée permettent de sillonner entre les troncs blancs fantomatiques de chênes-gommes immergés (lors de la construction du barrage de Yaté en 1958).
Lors de la pause déjeuner, un petit miro à ventre jaune nous a tenu compagnie.

2 commentaires:

  1. je m'y rends la semaine prochaine !

    RépondreSupprimer
  2. Tu as bien raison! L'endroit est magnifique. Attention cependant à ne pas y aller après de fortes pluies car le terrain serait glissant...

    RépondreSupprimer