lundi 16 août 2010

Whale watching




Journée détente dimanche à bord du catamaran Te Fetia. Départ de la baie de Prony sous un grand soleil. Îlots et eaux bleues. Des baleines à bosse au loin. Quelques dauphins à grande vitesse. Déjeuner à bord. Baignade sur le récif.
Pendant l’hiver austral, les baleines à bosse quittent l’Antarctique pour venir se reproduire et mettre bas dans les eaux chaudes du Pacifique et principalement dans les eaux calmes du lagon calédonien.
L'observation des baleines génère une importante activité touristique et des vedettes de protection du lagon patrouillent pour éviter -autant que possible compte tenu des impératifs touristiques- perturbations et dérangements des cétacés. Les bateaux signent aussi des chartes de "bonne conduite".
Mais au final, cette sortie, quoique très attendue et assez agréable, m'a laissé une impression de malaise. Les radios qui s'échangeaient les infos et criaient "baleine en vue à bâbord", les bateaux qui redémarraient à toute allure leurs moteurs et changeaient de cap, les cris des passagers dès qu'ils apercevaient un point noir ressemblant à une baleine, la vision des cétacés cernés par les bateaux, etc, tout cela participait à une sorte de harcèlement ordonné par l'égoïsme, le loisir de masse et le consumérisme aliénant dont j'ai eu rétrospectivement honte. Laissons les baleines en paix, cela vaudra mieux pour elles!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire