mardi 14 février 2012

Rencontre de poids à Prony

Prony est un hameau côtier situé à l'extrémité Sud-Est de la Grande Terre et niché au creux d'une baie. Ancien pénitencier fondé pour ravitailler Nouméa en bois, puis site d'exploitation d'une mine de fer, ce village verdoyant est maintenant un havre paisible aux vestiges de pierre enserrés par les racines de banians géants.
De la baie de la Somme -à ne pas confondre avec la Baie de Somme dans le nord de la France en Picardie-, au milieu d'une réserve marine naturelle protégée, on aperçoit l'îlot Casy, l'ancien verger des bagnards sur lequel un écolodge est en projet de construction
depuis quelques années.
Le GRNC1 de la Province sud débute justement dans la baie de la Somme, se termine au barrage de Dumbéa et se compose de sept étapes pour une longueur totale de 125 km.


Après 1h30 de paysage de côte et de maquis minier, on atteint l'embouchure de la rivière bleue, dans la baie du carénage, où une source d'eau chaude à 43° est visible à marée basse.
La rivière légèrement fraîche, était idéale.
Mais en me séchant sur la berge, j'ai entendu soudain un cinglant "Tyson, reste-là!". Je me suis retournée et j'ai vu à 2 mètres un rottweiler qui me fixait de ses yeux bruns.
Déjà un rottweiler, à la différence d'un panda chinois, ça ne bénéficie pas d'un grand capital sympathie, mais un rottweiler nommé "Tyson", ça provoque l'activation immédiate de l'amygdale et te garantit à 100% la blanche chevelure de la reine Marie-Antoinette la nuit qui précéda sa montée sur l'échafaud!
Que faire?
Recourir à des frappes de percussion telles que celles pratiquées dans la boxe en multipliant et distribuant "short straight-punch", "hook-punch"*** (cf. plus bas) et autres coups de pied de balayage et coups de poing circulaires? Les conditions d'affrontement n'y étaient pas, car en lieu et place d'un ring ceinturé de cordes, nous étions tous les deux sur un talus rocheux particulièrement instable. Et il m'aurait fallu potasser au préalable un manuel sur le sujet, précaution que je n'avais pas prise, n'ayant pas imaginé avoir à faire preuve de ce type d'habiletés kinétiques un dimanche, jour naguère dévolu au culte et au repos.
Je me répète: que faire? Invoquer dare-dare Poséidon Dieu de la mer pour qu'il surgisse de l'eau et transperce le menaçant cerbère de son trident? Peine perdue, le héros de la mythologie grecque est resté parfaitement sourd, à l'instar de Jérôme, occupé à faire des longueurs dans l'eau, et en direction duquel pourtant je concentrais mes instances télépathiques dans le but d'obtenir une intervention rapide.
Fuir alors? Sachant que ma vitesse maximale en sprint paniqué doit être plus proche de celle d'un mouton mérinos avant la tonte que d'un lapin de garenne (n'est pas Usain Bolt -avec ou sans chaussures de course- qui veut), je n'avais aucune chance d'échapper aux mâchoires de l'animal. Des mâchoires larges et puissantes armées de 42 dents et capables de briser un bras!
Brrrr… Heureusement, ces scénarios de série Z n'ont pas franchi le cap de la réalisation, et Tyson, le quadrupède trapu catégorie poids lourds, s'en est retourné docilement auprès de son maître.
Il ne nous restait plus alors qu'à nous habiller et prendre le chemin du retour en faisant attention à ne pas glisser sur le sol de latérite rouge, ni à nous faire pincer par un insolite troupeau d'oies qui faisait l'école buissonnière sur la plage.
La randonnée, «Un jour de sentier, huit jours de santé » ! Tel est le slogan de la Fédération Française de la Randonnée Pédestre. Pas si sûr que ça…

*** Certains estimeront que j'abuse d'anglicismes, mais ces termes d'anglais pugilistique sonnent mieux, tout comme "lifting" sonne mieux que "déridage", vous n'êtes pas d'accord?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire